Accessoires
[ "MYOTHERAPIE" ]
[ "MIGRAINE" ]
Contenu du site : Virginie CARLINO - Web Design : PIXEL COM'
[ ACCUEIL ]
[ Donnez votre avis sur notre FORUM ]
[LIENS]
Thyroïde

Les muscles dont le myothérapeuthe se soucie sont sous influence thyroïdienne (T3 surtout et T4!) : des perturbations TRES fréquentes de cette fonction (T3 essentiellement) amènent des perturbations de la physiologie musculaire : refroidissements, raideurs et contractures et donc douleurs (céphalique et musculaire). A quoi s'ajouteront le cortège (jamais toujours complet) des symptômes qui y feront penser : frilosité, constipation, dépression, blues, excès de cholestérol, sécheresse de la peau, ralentissement moteur et psychique (pas si fréquent au stade débutant), des crampes, des réveils nocturnes (typiques vers 4 heures du matin avec ou sans maux de tête), des poches (= valises disent les gens!) sous les yeux ou un empâtement des paupières inférieures ("succulentes"), un godet prétibial,une absence de température lors des épisodes infectieux, une tendance aux allergies, éternuements, une baisse des réflexes achiléens, syndrôme prémenstruel (prise de poids / rétention d'eau , irritabilité générale, sensibilité des seins avant les règles), un teint jaunâtre, et surtout un état de fatigue anormal et quasi permanent !

Le plus important pour ceux qui se sentent concernés, est de comprendre (plus difficile semble-t-il pour les médecins et les endocrinos!) que la fonction thyroïdienne est représentée par la T3 (et non la T4 ou la TSH) dont on ne peut apprécier le niveau de production par une prise de sang, car la valeur est trop volatile. Aussi pour être sûr de son niveau de production journalière, il faut procéder à une étude sur urine totale de 24 heures (avec la T4 et aussi IODURIE pour exclure la carence Iodée). (cfr études des dr BAISIER ET HERTOGHE ET EECKHAUT en 2000 dans "Journal of Nutritional & environmental Médecine")

Je précise encore que le traitement par T4 (thyroxine sous les noms de EL-THYROXINE, EUTHYROX, ELTHYRONE) mène souvent à l'aggravation du tableau de l'hypothyroïdie : en effet, si le foie et les reins (avec la DEIODASE) ne savent plus transformer le T4 en T3 (très fréquent si antécédents d'hépatite, prise médicamenteuse de Dépakine, bétabloquants, pilule contraceptive, AINS, IEC /, SARTAN), la thyroïde sortira moins de T3 directe par fréination hypophysaire (TSH basse!) et les tissus donc n'auront ni T3 d'origine hépatique et rénale, ni de T3 d'origine thyroïdienne. Dès lors, cliniquement, les patients (migraineux) se retrouveront avec une aggravation de tous leurs maux, y compris les céphalées qui vont prendre une allure cataméniale plutôt, ou d'aspect continu, ou encore typiquement qui réveillent vers 4 heures du matin, ce qui oriente grandement le trouble nouveau (iatrogène si souvent).

DHEA
Laser Infrarouge
Régime Seignalet