[ACCESSOIRES]
Origines de la migraine
Migraine et médecine
Idées reçues
Migraines et céphalées
[ "MYOTHERAPIE" ]
[ LIENS ]
[ Donnez votre avis sur notre FORUM ]

La majorité des traitements proposés aujourd’hui sont :

1. Les médicaments :

Est-ce que l’usage des médicaments proposés guérit le migraineux ? NON, très rarement.

L’usage de certains médicaments par contre peut parfois soulager la douleur du moment. Mais cela se fait souvent  à fortes doses toxiques et surtout à un prix très coûteux !
Il y a notamment les Triptans et les antiépileptiques.

L’utilisation prolongée et à fortes doses de ces médicaments peut s’avérer dangereuse et provoquer à long terme des insuffisances rénales et des infarctus cérébraux et cardiaques (avec les triptans).

De plus, à la longue, les effets des médicaments s’atténuent, le corps étant habitué aux produits.

Les effets secondaires ne sont pas non plus pour encourager la prise quasi quotidienne de médicaments. La prise d’antiépileptiques notamment apporte son lot d’effets secondaires non négligeables : fatigue, vertiges, problèmes au foie, aux reins, etc.

Un autre aspect négatif de la prise fréquente de médicaments est aussi le risque d’abus. En effet, le migraineux, pris dans l’engrenage risque fort de s’auto – prescrire les médicaments à sa disposition. Il risque de prendre tout et n’importe quoi pour faire passer sa crise. Aujourd’hui, des hôpitaux proposent des sevrages et beaucoup de migraineux pensent se faire sevrer, conscients de l’exagération dans la prise quotidienne de médicaments de toutes sortes.

Le mieux serait d’apprendre à gérer son mal avec le moins possible de médicaments. Par exemple si l’on sait qu’un café nous fait parfois du bien, en boire un quand l’on sent que l’on pourrait avoir une migraine, plutôt que de prendre un médicament. Il vaut mieux essayer d’être à l’écoute de son corps et ne pas directement se ruer sur l’armoire à pharmacie. On peut chercher les petits « trucs » utiles en cas de migraine comme l’application de froid ou de chaud, d’un baume rafraîchissant ou d’une huile essentielle comme la menthe poivrée sur la partie douloureuse.

2. Autres : 

D’autres moyens que la prise de médicaments sont aussi proposés aux migraineux. On peut y retrouver le yoga, la relaxation, qui peuvent s’avérer bénéfiques dans le parcours d’un migraineux mais malheureusement ne suffisent pas à le guérir.

Il y a également toute une liste de thérapies telles que l’acupuncture, le biofeedback (capacité du patient d'interpréter les réactions de son corps et d'y répondre comme il convient), la bio résonance, l’homéopathie, le jeûne thérapeutique, la lutte contre les champs perturbés (champs magnétiques, …), etc. Bref, une grande diversité existe. Cependant, le nombre de résultats positifs reste très aléatoire, et varie d’une personne à l’autre. Et souvent, le prix de ces thérapies est loin d’être à la hauteur des résultats obtenus.

En conclusion, le migraineux n’a toujours pas la solution à son problème, il peut essayer différents traitements : médicaments, thérapies, … sans jamais peut-être tomber sur le bon. En attendant, son cas continue de faire le bonheur des firmes pharmaceutiques et autres.

Le migraineux face à diverses solutions mais sachant très bien qu’aucune n’a réellement fait ses preuves se sent résigné et exclu. Si quelques-uns ont abandonné l’idée de se soigner et souffrent en silence, d’autres courent après le traitement miracle au grand malheur de leur portefeuille, de leur moral et de leur santé. En effet, lorsque l’on sait que la prise de certains médicaments peut entraîner des accidents vasculaires cérébraux, des insuffisances rénales, … on a envie de dire aux médecins qui nous les ont prescrits et encouragés à les prendre : « STOP, arrêtez maintenant de vous foutre de nous et de jouer avec notre santé ! »

Traitements proposés et résultats
Etat actuel de la migraine
Contenu du site : Virginie CARLINO - Web Design : PIXEL COM'
[ ACCUEIL ]