[ACCESSOIRES]

Les manœuvres

Le myothérapeute après avoir déterminé le plus précisément possible les muscles à traiter et avoir posé quelques questions sur les antécédents médicaux du migraineux, le déroulement des crises, les traumatismes, etc. (voir formulaire à télécharger) commencera la séance de myothérapie.

Le patient sera allongé sur une table, sur le ventre ou sur le dos selon les muscles à traiter. Le myothérapeute par le biais de manœuvres très lentes et très douces fera adopter à certaines parties du corps (surtout au niveau du cou, de la nuque) une position qui sera gardée entre 20 secondes et 1 minute. Le patient sera invité à inspirer, puis expirer par la bouche assez profondément puis maintenir l'apnée (expiratoire donc) pendant 10 secondes. Puis nouvelle inspiration suivie d'une deuxième expiration, elle aussi, maintenue 10 secondes, puis reprendre une respiration normale après avoir signalé à l'opérateur qu'il en a terminé avec ses manoeuvres respiratoires, ce qui amène à procéder à la suite des manoeuvres! Ce tour de 10 secondes sera reproduit au minimum deux fois. Pendant ce laps de temps, le myothérapeute exerce une pression à quelques points stratégiques. La manœuvre vise à décontracter le muscle étiré c'est-à-dire donc à le raccourcir afin qu’il retrouve son statut initial (avant traumatisme).

La séance dure environ 30 minutes. Le nombre de séances à prévoir est de 3 à 8.

Recommandations

Il est impératif d’arriver à la séance, détendu, positif, précis dans la description des maux et de leurs évolutions, afin de favoriser la réussite du traitement.

Après la séance, le patient doit se reposer au moins 30 minutes. Il est donc préférable de ne pas aller au rendez-vous par le biais de transports en commun  ou de devoir prendre le volant. L’idéal est de s’y faire conduire, cependant si le patient est seul il aura la possibilité de se reposer 30 minutes chez le myothérapeute.

Par ailleurs, pendant les trois jours qui suivent la séance, il est recommandé au patient de se reposer. Ne pas faire d’efforts, éviter toute activité trop manuelle, le sport, etc.

Il est fortement recommandé de boire un verre d’eau par heure de veille pendant les trois premiers jours qui suivent la séance. Ce afin de mieux drainer les amas de calcaire (début de l’arthrose en voie d’installation) et les toxines musculaires accumulées : les sensations de courbatures du lendemain en seront diminuées davantage.

Le port de hauts talons est fortement déconseillé car l’instabilité des chevilles est constante et cette instabilité risque elle-même d’engendrer un traumatisme.

Il vaut mieux également éviter de prendre froid, ce dernier engendrant des contractures. Toujours penser à se protéger la nuque du froid.

Effets secondaires

Les désagréments d’après séance sont assez faibles et présents différemment chez chaque personne. Le travail a commencé, les muscles qui avaient jusqu’alors été habitués à être contractés, commencent à se décontracter. L’organisme doit s’adapter à ce nouvel équilibre.

Il n’est pas rare de se sentir un peu vaseux après la séance, cela est signe que le traitement agit. Plus on se sent fatigué, plus on se reposera et tant mieux.

Certaines personnes, connaissent aussi un état euphorique alors que d’autres connaîtront peut-être après la séance « la migraine de leur vie ». Ce qui ne doit surtout pas inquiéter, cela est normal et témoigne du changement qu’a subi l’organisme, signe de l’efficacité du traitement. On dira alors qu’il s’agit de « guérison problématique » mais la guérison n’en est pas moins réelle. D’autres encore connaîtront somnolence, bâillements incessants, quelques nausées, des courbatures de la nuque les deux à trois jours suivant le premier rendez-vous. En somme, rien d’inquiétant.

Traitement
Myothérapie
[ "MIGRAINE" ]
[ LIENS ]
[ Donnez votre avis sur notre FORUM ]
Qu'est-ce que c'est?
Résultats
Les mécanismes
Avis du spécialiste
Première visite?
Contenu du site : Virginie CARLINO - Web Design : PIXEL COM'
[ ACCUEIL ]